Thèmes Marquer toutes lesDécochez toutes les nouvelles

ministras.jpg

Le Ministre des Affaires étrangères

Linas Linkevičius

L'agenda du Ministre cv Twitter
Actualités Imprimer RSS

Lors de la réunion de l’Organisation internationale de la francophonie, le ministre lituanien a appelé à mettre en œuvre les engagements pour garantir la paix et la prospérité de la société

Créé 2018.10.09 / Mis à jour: 2018.10.09 17:16
    Lors de la réunion de l’Organisation internationale de la francophonie, le ministre lituanien a appelé à mettre en œuvre les engagements pour garantir la paix et la prospérité de la société

    Les 8 et 9 octobre, le ministre lituanien des Affaires étrangères Linas Linkevičius participe à la Conférence ministérielle de l’Organisation internationale de la francophonie. Lors de son discours, L. Linkevičius a souligné le rôle de l’Organisation de la francophonie non seulement pour rendre populaire la langue et la culture françaises, mais aussi soutenir des valeurs universelles comme le respect des droits de l’homme, la lutte contre la discrimination et l’égalité entre les hommes et les femmes. Le ministre a aussi indiqué l’implication de la Lituanie dans la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali et son objectif d’encourager la responsabilisation et la participation des femmes à tous les processus politiques.

    « L’Organisation internationale de la francophonie, comme toutes les autres, est confrontée à des défis tels que le changement climatique, la garantie des droits de l’homme, la création d’opportunités pour les jeunes et le maintien de la paix en diverses situations. Nous devons tous ensemble mettre en œuvre nos engagements dans ces domaines et aider l’Organisation de la francophonie à surmonter les obstacles », a déclaré le chef de la diplomatie lituanienne.

    L. Linkevičius a également rencontré la ministre des Affaires étrangères du Mali Kamissa Camara, avec laquelle il a abordé non seulement l’implication de la Lituanie dans la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (MINUSMA), mais aussi les possibilités de coopérer plus activement dans le développement des relations bilatérales dans différents domaines et d’organiser d’éventuelles visites bilatérales.

    Recevoir la lettre d’information